Communiquer à distance de manière accessible

Sylvie Duchateau

Paris Web – 1er octobre 2020

Slides

a42.fr/pw2020

Sylvie Duchateau

  • Depuis plus de 20 ans dans le domaine de l'accessibilité
  • Aveugle de naissance
  • Salariée de l'association BrailleNet pendant 15 ans
  • Depuis septembre 2014, associée d'Access42
  • NVDA certified expert 2019
  • JAWS Certified 2020 - Freedom Scientific
  • Active dans plusieurs associations, toujours avec ma chienne guide Isba.

Access42

  • Conseil, audit et formations en accessibilité numérique
  • SCOP : Société coopérative et participative
  • Entreprise solidaire d’utilité sociale (ESUS)
  • 11 personnes : 8 expert·es, dont 2 en situation de handicap
  • Télétravail, salaire égalitaire, organisation horizontale

De quoi va traiter cette conférence ?

  • Outils de communication :
    1. Outils collaboratifs
    2. Solutions de visioconférences
    3. Outils de tchat
  • Retour d'expérience utilisatrice sur l'accessibilité de ces outils
  • Pas d'audit exhaustif

En préambule

Les personnes handicapées en France

  • Pas de chiffre exact sur le nombre de personnes concernées par le handicap.
  • Estimation de 12 à 20 millions de personnes, en comptant les troubles liés à l'âge.

Emploi et handicap

  • 2,8 millions de personnes sont reconnues administrativement comme handicapées au travail.
  • 6 millions de personnes ont des limitations au travail à cause de leurs problèmes de santé.

Source : Emploi et handicap, rapport thématique

Le confinement et les personnes handicapées

  • Le confinement = généralisation et multiplication des outils de communication à distance.
  • Obligation pour les personnes handicapées de se familiariser avec ces outils et / ou d'utiliser des outils pas toujours accessibles.
  • Généralisation de la communication à distance dans d'autres domaines que l'emploi : vie associative, échanges culturels, échanges familiaux.

Outils de communication

Avantages et inconvénients de la communication à distance

Avantages des outils de communication à distance pour les personnes handicapées

  • Rompre l'isolement
  • Permettre une meilleure inclusion des personnes

Avantages des outils de communication à distance pour les personnes handicapées

Permettre à différentes personnes de communiquer en compensant leurs difficultés :

  • Difficultés à se déplacer ;
  • Difficulté de lecture des documents écrits
  • Difficultés de compréhension de ce qui est dit
  • Problèmes d’écriture
  • Difficultés de communication

Les inconvénients de la communication à distance

  • Isolement de la personne
  • Pas d’aide physique possible
  • Concentration immense sur écran
  • Inaccessibilité des outils : incompatibilité avec la technologie d'assistance utilisée, jusqu'à la perte de l'emploi

L’édition collaborative

1. Framapad

Avantages de Framapad

  • Libre et open source ;
  • Les données sont sur des serveurs indépendants.

Inconvénients de Framapad

  • Difficulté d’accès de l’interface
  • Pas de raccourcis pour accéder rapidement aux fonctionnalités les plus utilisées
  • Pas de restitution de l’action entreprise
  • Difficulté de suivre les commentaires et modifications des corédactrices et rédacteurs.

Démonstration de Framapad

Améliorer l'accessibilité de Framapad

  • Rajouter de l'ARIA pour vocaliser les contenus mis à jour
  • Déplacer le focus du navigateur vers les zones ayant reçu des modifications
  • Rajouter des raccourcis clavier
  • Rendre accessibles les commentaires d'une autre façon que la couleurs

2. Google Drive

Avantages de Google Drive

  • La personne sait qui modifie quoi et où elle se trouve
  • Des raccourcis clavier permettent d'accéder aux barres d'outils : plusieurs sont identiques aux raccourcis clavier d'un traitement de texte classique
  • Support du braille amélioré, en particulier dans Google Sheets

Inconvénients de Google Drive

  • Nécessité d’installer des outils supplémentaires pour la synchronisation pour utiliser un traitement de texte classique
  • Conflits de racourcis avec ceux de Windows et combinaisons compexes difficiles à mémoriser

Démonstration de Google Drive

3. Microsoft Office

Avantages de Microsoft Office

  • Possibilité d’ouvrir les documents dans le navigateur ou sur les applications de bureau.
  • Restitution du commentaire et de la personne qui l'a rédigé
  • Raccourcis clavier similaires sur le web et dans l’interface de bureau ;
  • Disponibilité d'un outil de vérification de l'accessibilité.

Inconvénient de Microsoft Office

  • Navigation plus complexe entre la zone d'édition et les barres d'outils/de menus.

Démonstration de Microsoft Office

Ce qu'il faut retenir

  • Les outils d'édition collaborative sont utiles car ils permettent l'édition à plusieurs en temps réel.
  • Leurs interfaces web sont plus complexes qu'un traitement de texte classique de bureau avec un lecteur d'écran.
  • Même si Google s'est amélioré ces dernières années, je trouve l'outil de Microsoft plus accessible :
    • du fait de son outil de vérification d'accessibilité
    • avec ces racourcis clavier plus faciles à mémoriser
    • son utilisation au choix en ligne ou sur le bureau
  • La possibilité d'échanger avec un service d'aide à l'accessibilité est un plus pour les deux "géants du web".

Les outils de visioconférence

Outils recommandés versus outils accessibles

Le gouvernement recommande une série d’outils à utiliser pour les conférences : du fait qu’ils sont libres, de leur indépendance quant au traitement des données. Mais ils ne sont pas toujours très accessibles et ne peuvent donc pas être utilisés de manière efficace par une personne handicapée.

Recommandations du gouvernement

Dans son guide, la DINUM, organisme chargé du numérique au gouvernement, indique :

« Par ailleurs, la DINUM conseille de ne pas utiliser l’application Microsoft Teams ou d’autres solutions qui ne présentent pas de garanties de sécurité et de confidentialité suffisantes pour les usages professionnels au sein des services de l’État »

Webconférence : quels outils pour les agents de l’État pendant la crise Covid-19 ?

Choix des outils

  • Ceux recommandés par l'état : Jitsi et Big Blue Button
  • Outils utilisés par les personnes se servant d'un lecteur d'écran pour leur accessibilité : Zoom, Microsoft Teams, Google Meet.
  • Outils qu'il a fallu utiliser lors d'événements : GoToMeeting

Caractéristiques des outils

  • Application spécifique : Zoom, GoToMeeting, Microsoft Teams
  • Ceux qui ne s’utilisent que dans un navigateur :
    Jitsi, BigblueButton
  • Les outils qui proposent une application pour téléphone :
    Zoom, Jitsi, Google Meet
  • Ceux qui proposent de se joindre à la conférence en composant un numéro de téléphone :
    Zoom, GotoMeeting, Jitsi...

Besoins pour l’accessibilité d’un outil de visioconférence

  • Pouvoir s’y connecter : autoriser la caméra et le micro, activer le bouton de connexion
  • Accéder aux boutons pour contrôler le micro, la caméra, lever la main
  • Connaître l’état des boutons : micro coupé ou non
  • Être informée de l’arrivée ou du départ de participants
  • Savoir qui est en train de parler

Besoins pour l’accessibilité d’un outil de visioconférence

  • Accéder au tchat, être informée de l’arrivée des messages, lire leur contenu
  • Bénéficier de sous-titres / vélotypie

Zoom

Démonstration de Zoom

Accessibilité de Zoom

  • Boutons avec intitulés clairs.
  • Lever la main, couper / activer son micro ou caméra sont activables à l'aide de raccourcis clavier, leur état est restitué.
  • Possibilité de restituer, à l'aide d'un raccourci clavier, le nom de la personne qui intervient.

Accessibilité de Zoom

  • Tchat utilisable mais il faut pas mal se servir de la tabulation pour naviguer entre les messages, la zone de rédaction du message et la liste des personnes présentes.
  • Possibilité de nommer une personne pour transcrire ce qui est dit et d'intégrer un système de sous-titrage minuté.
  • L'arrivée ou le départ d'une personne est signalée de façon accessible : visuellement, par une annonce vocale et un bip.

Jitsi Meet

Utilisé sur navigateur Web et applications mobiles

Démonstration de Jitsi Meet

Améliorer l'accessibilité de Jitsi Meet

  • Boutons de commandes améliorés : leur état est maintenant indiqué
  • Intitulé pas assez explicite : « activer/désactiver l'audio »
  • Pas d'alertes / d'informations sur la personne qui a rejoint la réunion : nécessité de le rechercher sur la page.
  • La personne est dorénavant invitée à saisir un nom lorsqu'elle se joint à la conférence, ce qui permet de mieux l'identifier.
  • Tchat disponible mais pas de retour sur l'arrivée des messages
  • Version beta propose d'afficher les sous-titres, mais pas encore disponible sur la version stable.
  • Jitsi utilisé sur beaucoup de serveurs mais difficile de savoir si les fonctionnalités d'accessibilité demeurent et sont déployées

Big Blue Button

Améliorer l'accessibilité de Big Blue Button

  • Les boutons pour couper ou remettre le son/la caméra sont activables au clavier et comportent des raccourcis : alt+majuscule+m pour couper le micro.
  • Possibilité d'utiliser le tchat : indication de l'arrivée d'un message et de son auteur
  • Indication du nom de la personne qui parle, mais il faut rechercher ce message, elle n'est pas lue automatiquement
  • Le partage de diapositives semble compliqué, pas pu tester
  • Vélotypie possible mais pas testée

Microsoft Teams

Accessibilité de Microsoft Teams

  • Boutons étiquetés.
  • L'état des boutons est restitué.
  • Signalement de l'arrivée de participants.
  • Des raccourcis pour couper le micro ou la caméra.
  • Tchat accessible.
  • Possibilité d'intégrer les sous-titres mais pas testé, il semble que cela n'existerait qu'en anglais, à vérifier.

Google Meet

Accessibilité de Google Meet

  • Boutons explicites
  • Leur état est restitué
  • Raccourcis clavier pour couper le micro ou la caméra.
  • Vélotypie possible mais pas encore testé, car peut-être uniquement en anglais.
  • Tchat assez accessible, mais il faut rechercher les conversations, le focus n'est pas mis directement dedans.

GoToMeeting

Accessibilité de GoToMeeting

  • Seule la connexion par le navigateur est accessible
  • Boutons labellisés correctement mais leur état n'est pas toujours restitué
  • Le tchat est utilisable mais il faut rechercher la zone d'information.

Ce qu'il faut retenir des outils de visioconférences

  • Chaque outil a ses avantages et ses inconvénients.
  • L'outil le plus utilisé et plébiscité par les personnes utilisant un lecteur d'écran est Zoom.
  • Avec les obligations de sécurité, les personnes doivent prendre un outil qui n'est pas toujours le plus confortable.
  • On constate des efforts pour rendre ces outils plus utilisables.

Outils de tchat

  • Inclus dans certains outils de visioconférence
  • Il existe des outils également pour le tchat

Slack

  • Application de bureau mais aussi dans le navigateur.
  • Gros efforts sur l'accessibilité, possibilité de contacter le support en cas de problèmes.
  • Gros travail pour les rendre compatibles avec les lecteurs d'écran les plus utilisés.

Accessibilité de Slack

  • Nombreux raccourcis clavier.
  • Navigation au clavier dans les messages.
  • Arrivée de nouveaux messages signalée de façon accessible
  • Parfois quelques dysfonctionnements nécessitant un rafraîchissement avec la comande dédiée du lecteur d'écran.

Signal

  • Outil simple d'utlisation.
  • Existe pour ordinateur et application de smartphone.

Avantages de Signal

  • Les conversations sont chiffrées de bout en bout.
  • Plébiscité par la commission européenne.

Accessibilité de Signal

  • L'application pour téléphone est très accessible mais celle de bureau l'est moins.
  • Dans l'application de bureau, peu de raccourcis.
  • Certains boutons n'ont pas d'étiquettes explicites.

Ce qu'il faut retenir des outils de tchat

  • Les outils décrit sont plutôt accessibles.
  • Pour garantir l'accessibilité du tchat et des informations transmises, veiller à :
    • Commenter les images et photos envoyées ;
    • Décrire les vidéos ;
    • Résumer les fichiers audio.
    • Ne pas abuser de signes graphiques même si leur lecture, par exemple des emoji, est supporté par la plupart des lecteurs d'écran.

Conclusion

  • J'ai choisi certains outils parce qu'ils sont accessibles.
  • D'autres font partie de mon environnement professionnel et j'ai appris à les utiliser
  • D'autres sont imposés par l'organisme qui invite et il faut s'adapter.
  • L'accessibilité s'améliore
  • L'accessibilité est bien prise en compte dans les outils de grosses entreprises (géants de l'Internet)
  • Plus difficile pour les outils Open Source de maintenir l'accessibilité.

Ressources

Merci de votre attention !

Des questions ?

Suivez-nous sur Twitter : @access42net